AdG : première !

Publié le par ono6-figs

Pour finir l'année sous le signe de la nouveauté, nous allons nous essayer à l'Art de la Guerre. Celà fait quelques temps que je tanne mon ami Christophe pour une partie d'initiation et le Père Noël a entendu mon appel.

Je reçois donc des invités de marque en la personne des Molière's Bros et de Christophe Artus, joueur poitevin très talentueux qui écume habituellement les tournois de FoG.

Les matches se répartiront de la manère suivante :

C. Artus (Romains impériaux) vs T Molière (Wisigoths)024

023 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 et C Molière ¨(Palmyriens) vs Ono6 (Gaulois)026035

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'obtiens l'initiative et, en bon barbare, je choisis d'être attaquant. Le terrain comporte une colline sur la gauche et une plantation sur le tiers gauche du dispositif adverse et c'est complétement dégagé sur la droite à part la présence d'une route. Une embuscade palmyrienne est placée dans la plantation. Le premier corps (romain) est placé avec de l'infanterie lourde, des auxilliaires, de la cavalerie lourde et légère, je place mon corps d'infanterie : 8 guerriers impétueux et 4 Gaesati élite en plein centre. Christophe met ensuite un corps d'infanterie avec des archers et de l'impact, je place mon corps de légers sur la gauche (2LH jav, 2 archers et 2 javeliniers). Et comme prévu, la cavalerie se déploie sur la droite avec 4 cataphractaires et 3 Cv moyennes archères contre 2 Cv lourdes, 2 moyennes et 2 chars légers de mon côté mais tous élites. Dernière formalité : je bouge en premier.

Je monte assez rapidemment sur mes ailes et temporise au centre pour deux raisons essentielles : je n'ai pas assez de points de commandement et je n'ai pas envie de m'approcher de la plantation truffée d'archers. Sur l'aile gauche, cela se passe plutôt bien. Mes légers sont assez efficaces au tir que ce soit à l'arc ou au javelot. Le problème c'est que sur mon aile droite, la Cv palmyrienne l'est aussi. Les chars légers commencent à manger chaud. A priori, mon adversaire romanisant décide de porter son effort sur sa gauche avec les montés.

 028.JPG029

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je décide de "casser" ma ligne de guerriers en deux afin de soutenir de manière agressive mes montés qui se retrouvent en infériorité, le reste prend position pour dissuader les troupes dans la plantation d'en sortir (tout en restant hors de portée de leurs arcs). Du coup, Christophe est obligé de répartir ses cataphractaires face à la nouvelle menace, une partie de ses troupes sort aussi de la plantation.033.JPG 037-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la gauche, les choses se passent plutôt bien car même si mes LH se font rattraper sur une esquive molle, ils résistent.  Puis, les choses se précipitent, mes LI n'esquivent pas assez vite et mes chars légers non plus. Heureusement, le reste de la cavalerie et mes guerriers font des prouesses. Les pertes s'accumulent rapidemment de part et d'autre.036.JPG038.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps imparti vient mettre un terme aux combats sur un nul : je prends 12 pertes et mon ami Christophe 14 !

1 ères impressions sur AdG ? Elles sont bonnes. Le sytème est fluide, les parties en 2H30 sont un plus. Le déroulement du jeu est cohérent et les règles simples. Mais, j'éprouve toujours une petite gène avec les points de commandement aléatoires et les plaquettes qui se balladent seules.

Mais, globalement, le jeu me plaît et je renouvellerai l'expérience.

 

De l'autre côté, les Wisigoths ont battus les Romains et ça a eu l'air de saigner à max.. Je vous conseille d'aller voir le blog de Thierry (adresse dans la rubrique "Vous devriez aller voir..."). Voici un petit aperçu de la scène des combats sur une magnifique nappe Aide de Camp (SUPERBE !).020.JPG

 

Publié dans Art de la Guerre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dace du Sud 05/01/2012 00:28

Cette 1ere partie d'initiation fut un réel plaisir comme à chaque fois d'ailleurs que nous jouons l'un contre l'autre, même si ce n'est pas souvent. Un rude combat, pas facile et une liste d'armée
gauloise que je trouve plutôt bien montée.
Oui nous réitèrerons l'expérience.
Merci pour ce CR et les photos.

ono6-figs 04/01/2012 20:14

Salut François,
Effectivement la ligne, surtout pour les gros "corps" semble indispensable. Néanmoins, à un moment ou à un autre, elle se casse. Il est alors possible de détacher une plaquette qui va bien faire
suer à elle seule. Il "suffit" d'avoir les PC suffisants. Et une plaquette, ça manoeuvre mieux qu'un BG à FoG (même de 4). C'est surprenant. En fait, il s'agit de perte de repères d'un jeu à
l'autre. loin de moi l'idée de dire que c'est justifié ou non. c'est une première impression.

Francois 04/01/2012 10:56

Salut
Est-ce que tu peux élaborer sur le problèmes des plaquettes qui se baladent seules, je croyais que les Systèmes comme AdG favorisaient les lignes de Bataille continues et au contraires pénalisaient
les plaquettes indépendantes?