La LGP brille au musée des blindés !

Publié le par ono6-figs

Dernier tournoi de la saison, Saumur nous accueille au Musée des Blindés pour aborder juillet en douceur. Ce tournoi prend de plus en plus d'importance car des 8 joueurs de la 1ère édition, nous sommes 26 cette année. 12 en Antique, 14 en Médiéval. Les Poitevins de la Ligue des Guerriers Pictaves débarquent en masse. Nous sommes 6 : O. Marceau & F. Antier en Médiéval et C. Artus, R. Brunet, C. Molière & Ono6 (ma pomme) en Antique. Le cadre est toujours aussi SOMPTUEUX, nous n'allons pas bouder notre plaisir. Je joue mes Lagides tardifs dont j'ai un peu modifié la compo.

Mon premier partenaire de ce samedi est mon grand pote Denis MERCIER, "El Presidente", qui me doit une revanche depuis Loudéac. Il aligne ses Séleucides tardifs.004

Il y a un peu de terrain, ce qui ne me dérange pas, Denis non plus apparemment. Son armée est lourde, ça ne va pas être simple. Mon but est d'éviter les cataphractaires et les piques nombreuses. Le reste est "gérable". Nous allons donc courir vers le terrain aussi vite que possible. Le problème est qu'il s'y trouve aussi. La première accroche a lieu entre légers, les Crétois tiennent à résister aux Javelins/light Spears leur faisant face. Le combat durera longtemps avant que les lourds ne s'en mêlent par débords interposés.003

Sur l'aile droite séleucide, la CV galate et les Thorakitaï piaffent d'impatience. Les cavaliers refusent de manoeuvrer alors que les cohortes romaines montent avec les Thorakitaï lagides qui couvrent l'aile gauche en s'emprant du terrain. Plutôt que de se faire prendre en tenaille, les Perses sortent et font face. Le résultat est sans appel. Les combats penchent du côté des Ptolémaïques. Ailleurs les résultats ne sont pas plus probant, le Dieu des dés a choisi son camp. Le temps imparti touchant à sa fin, c'est un nul favorable pour les Lagides (15-5). Sûr qu'à la prochaine rencontre, le balancier sera dans le camp de Denis comme nous nous y sommes habitués depuis des mois avec plaisir. Merci encore Denis !

 

Je rencontre maintenant un nouveau sur le circuit ; Gautier PIRARD qui est venu en famille (3 Pirard sur le tournoi !!!) et avec des Séleucides tardifs.005

Là encore, il semble que du lourd se profile à l'horizon. Je décide de plomber le terrain. Etonnamment, mon partenaire du jour aussi et il en rajoute avec une colline escarpée et un marais. Me serais-je trompé sur la compo adverse ? Globalement, les cultures tombent dans le camp d'en face avec le marécage ce qui va me permettre de monter assez vite et de choisir les "couloirs".007

Les premières escarmouches vont se dérouler sous les meilleurs auspices. Les MF prennent vite d'assaut le terrain sur l'aile gauche. La Cv menace toute sortie des champs de droite en retsabt en réserve. Gautier fait sortir un BG de piques qui s'enfonce trop profondément dans le dispositif, un BG romain le réduit au silence après l'avoir fixé avec un quart de tour/avance. Les crétois laminent les légers séleucides. Gautier sent la menace se profiler d'autant que son déploiement de cavalerie n'est pas adéquat.009

Les rares sorties perses se soldent par des échecs. Gautier défend au mieux mais je finis par rentrer dans son dispositif. Le match se solde à la pendule par un 16-4. Gautier est un joueur très agréable et qui apprends vite. A revoir pour une revanche !

 

Le dimanche matin, je retrouve mon camarade bordelais Jean-Marie LABARDIN qui va me proposer du Parthe. 3 cataphractaires sup. et le reste en LH bow.011

Autant se préparer à être truffé de flèches mais au moins ça me change du Séleucide... De manière étonnante, je gagne l'initiative, cela va donc me permettre de ne pas m'ébattre dans la steppe. Une zone côtière (pas de marche de flanc de ce côté) et du terrain gênant la LH et nous voilà partis pour faire une belle faux droite/gauche. Les BG de LH se répartissent sur tout le terrain et les Cataphractes organisent un barbecue au fond du terrain pas loin des bagages. Autant le dire tout de suite, je ne les verrai pas de la partie.015

Le scénario est simple : les LH se mettent à portée de tir, tirent, je charge, ils esquivent, les LH se mettent à portée de tir, ...

Mes charges sont très inégales : les Romains n'ont pas envie d'y aller. Les unités qui chargent se font dépasser par celles qui font des mouvements normaux. Je prends des jetons mais les rattrape vite. Jean-Marie est très moyennasse sur ses jets de dés. Je parviens globalement à maintenir la ligne. Ma seule erreur est d'avoir été trop présomptueux sur la capacité de mes Crétois à résister à une charge de LH. C'est deux points offerts.020

J'arrive au bord de table adverse et je me rabat. Je pousse au mieux de mes capacités et commence à entammer le tiers de table supero-gauche adverse. Les cataphractaires parthes qui commençaient à pointer le bout de la lance commencent à sentir le vent tourner et refluent sur leur aile droite. Déja, un BG de légers sort de table. Là encore, je manque de temps : le match se solde par un nul défavorable 1-2. Bravo à Jean-Marie, qui malgré des dés mitigés a su ne pas se désunir et m'a empêché de mettre plus la pression.

 

C'est le moment d'aborder la dernière manche, là où je prends l'habitude de me vautrer lamentablement. En plus, pas de bol, je tombe sur Romain BRUNET, membre de la Ligue des Guerriers Pictaves lui aussi, et dont je connais l'armée. Donc, encore du Séleucide tardif, c'est la 3ème fois du WE...023

Nous nous expliquerons dans la campagne. J'ai décidé de ne pas finasser : en avant toutes ! La partie sera rapide : tous les jets moyens du WE se transforment en réussite. Les Perses se font coincer dans le terrain, leurs troupes ne peuvent pas se déployer au mieux et les charges se bousculent en n'impactant pas correctement. Les deux BG d'éléphants calanchent rapidemment, entammant le moral des petits copains. Les compagnons trépassent et les Agyraspides se retrouvent vite mal en point. La situation est irréversible et les Séleucides finissent par baisser pavillon. C'est une victoire 25-0 des troupes de Cléopatre.

 

Au total, la Ligue des Guerriers Pictaves se distingue car, sur le tournoi Antique, le classement est le suivant :

 

1. Christophe ARTUS

2. Olivier HARDY

3. Romain BRUNET

 

Le reste de la troupe finit à des places honorables. Un grand merci à tous nos potes vus et revus ce WE qui font l'ambiance et l'intérêt des tournois. Nous reviendrons à Saumur.

Publié dans FOG

Commenter cet article

Ono6 23/07/2012 21:07

Nous se facher ? Eventuellement s'étriper par figs interposées, mais pas plus...

christophe 23/07/2012 19:25

On ne vas pas se facher pour si peu...

Ono6 23/07/2012 18:00

Salut mon Cricri, content que ça t'ait plû...
Pour note : le royaume de Seleucos se situait sur l'ancienne Perse, conforté en tant que tel après la bataille d'Ipsos (3ème guerre des Diadoques). Le projet d'Alexandre étant de fusionner les
cultures orientales (perses) et occidentales (grecques), on peut dire que les Séleucides étaient ausi des perses (mais des grecs aussi). Tout ça si je ne fais pas d'erreur...

christophe 23/07/2012 14:58

Euh, les seleucides sont des grecs, pas de perses.
A part ce petit détail, super commentaire.
Ce qui fait plaisir, c'est que les guerriers sont de plus en plus fort;