Montivilliers sous la pluie...

Publié le par ono6-figs

Ce week-end est une grande première pour moi : je participe pour la première fois au tournoi des Chevaliers du Littoral de Montivilliers. Une bonne chambrée est présente : nous serons 18 à nous affronter. Un seul absent : le soleil !

Autant l'année dernière j'étais venu sous un soleil de plomb pour faire un petit coucou en tant que visiteur, autant cette année c'est en tant que participant que j'arrive sous la flotte. Rien de grave : l'accueil est chalereux et nous sommes tout de suite mis à l'aise. Le WE s'annonce sympathique. Et il le sera !

Pour la petite fête normande, j'aligne du Mamelouk Egyptien.

 

Pour commencer le café puis du Tatar avec Xavier Piron aux commandes.006

La situation est relativement simple : les BG de LH supérieurs avec les arcs composites et les épées qui vont bien s'amoncèlent sur la table. Seuls 12 sont déployés : il en manque 3 ou 4... Ca ne rate pas : Xavier teste pour des marches de flanc des deux côtés. Les précautions prises dans mon déploiement ne sont pas inutiles, j'ai mis de la marge entre mes cavaliers et les bords de table. La partie est une longue succession de tirs, de tests moral, de charges, d'esquives, de tirs... A ce jeu là, certains tests finissent par rater. Mes cavaliers tentent de coincer les savonettes : deux se feront avoir.

Le résultat est néanmoins serré 4 à 6 en faveur des Mongols. Début mitigé et sensation bizarre d'avoir subi tout au long de la partie.

 

Le suivant est Thomas Tétard qui joue Anglais de la Guerre de 100 ans. Pour le coup, ça va courir moins vite mais ça va tirer plus fort.004

Je me déploie de manière équilibrée sur la largeur, Thomas alterne le placement de BG d'Heavy Weapons et de Long Bows/swords pour finir avec le traditionnel groupe de chevaliers.003

Le but est de freiner la progression des troupes de chevaliers avec les LH, d'arroser copieusement les non-tireurs et de menacer les archers anglais avec des charges aussi rapides que possible. Ca marche vite et bien car les MF volent vite et les armes lourdes ne sont pas efficaces face aux lanciers égyptiens. Le combat est plutôt rapide et Thomas n'est pas très verni, ce qui ne pardonne pas avec de "l'average". La partie est assez courte et se solde par un 25-0 qui ne reflète en rien les capacités de Thomas. C'est la première fois que je croisais ce joueur fort sympathique et très fair-play.

 

Le temps de rejoindre Rouen pour une courte nuit de sommeil, il nous faut revenir le lendemain matin pour le café-croissants de circonstance et assiter au réveil brumeux de "Dad l'invincible" Mister Olivier Dader (attention, ça fait peur !).008

Cette fois c'est de l'Italo-normand, je ne connais pas mais ça va me laisser de drôles de souvenirs. Un gros bloc de spears défensives, une nuée de légers et les BG de chevaliers qui vont bien.002

Le problème avec Dad c'est qu'il joue bien et surtout les légers, il a su optimiser ses tirs avec justesse et je commence à accumuler les jetons... Donc, comme d'habitude, je commence à faire ce qu'il ne faut pas. Les troupes censées freiner sont engagées et, comme par hasard, se font exploser. Je tente de contourner le dispositif adverse en tenant "en respect" les spears. Le but est de s'occuper des deux BG de chevaliers qui sont un peu empêtrés. Ca a failli marcher, mais tout est dans le "failli"... Le temps imparti touche à sa fin avec une belle dégelée au compteur. Ce qui est bien, c'est qu'on apprends des trucs ! Un jour je l'aurai, je l'aurai...

 

Pour finir en beauté, je fais face à Dominique Legendre et ses Santa Hernandad Nueva Castillans...013

Dominique aligne tout ce qu'il faut pour dessouder mes troupes de la Spear off et def, du chevalier, du moyen pour le terrain, du tireur... et 16 BG... Donc ça va être chaud patate ! Je me déploie de manière équilibrée mais je m'aperçois vite qu'il n'en est pas de même en face. Ce n'est même pas une bulle... c'est une compression de César de 25 cm sur 35 !009

Ca ne va pas être facile de commenter une "non-partie" ! Une image valant mieux qu'un long discours voila les positions au 3/4 du match après les quelques rares "tours de jeu" que j'ai pu faire.016

Une fois arrivé en position, là où mes troupes peuvent charger, l'arbitre passe pour nous dire de finir.

Résultat, il prend mes bagages, je prends les siens et RIEN..... Dominique refuse le combat et ne dépassera jamais les 30 cm du bord de table. Même quand il peut charger de dos certaines de mes troupes, il ne le fait pas de peur d'un piège...

Rien à retirer de cette rencontre...


Au total une logique 8ème place et quelques parties intéressantes, sans compter l'accueil sympathique de nos amis normands. Nous reviendrons probablement !

Publié dans FOG

Commenter cet article